Cuba : la fin de l'ère Castro

Une page historique va se tourner cette semaine à Cuba, où Raul Castro va quitter le pouvoir.

Voir la vidéo

En 60 ans, les Cubains n'ont connu que deux dirigeants : les frères Castro. Pour les onze millions de Cubains, le changement le plus visible est l'ouverture progressive de l'économie avec un premier moteur : le tourisme. Quasiment fermée dans les années 60, l'île accueille environ quatre millions de touristes chaque année. Mais les infrastructures ont du mal à suivre ; hôtels, routes, aéroports, tout doit être rénové.

Touristes et médecins

L'autre richesse du pays, ce sont les médecins. L'île en compte un pour 150 habitants, soit deux fois plus qu'en France mais surtout, 40 000 d'entre eux exercent à l'étranger. C'est la deuxième source de devises pour l'économie cubaine. Depuis l'arrivée de Raul en 2006 et la levée partielle de l'embargo par Barack Obama en 2009, le PIB a été multiplié par deux en dix ans. Mais l'économie est fragile et Cuba reste parmi les États les plus pauvres de la région.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le chef de l\'Etat cubain, Raul Castro, le 4 décembre 2017 à Santiago de Cuba.
Le chef de l'Etat cubain, Raul Castro, le 4 décembre 2017 à Santiago de Cuba. (MARCELINO VAZQUEZ / ACN)