Cuba : l'incendie d'un dépôt pétrolier toujours hors de contrôle

Un pompier a été tué dans le feu, qui fait rage depuis près de cinq jours, et 14 personnes sont portées disparues.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un incendie fait rage dans un dépôt pétrolier à Matanzas, à Cuba, le 8 octobre 2022. (YAMIL LAGE / AFP)

L'incendie qui s'est déclaré dans un dépôt pétrolier à Cuba était toujours hors de contrôle, lundi 8 août. Les autorités ont annoncé que le feu avait détruit un troisième réservoir et en menaçait un quatrième. Un responsable des pompiers de Cuba a précisé que "les quatre réservoirs" de 50 millions de litres chacun "ont été compromis". "Cela a été une réaction en chaîne", a-t-il déclaré.

Le sinistre a débuté vendredi 5 août dans la soirée, quand la foudre a frappé un des huit réservoirs du dépôt situé à Matanzas, à 100 kilomètres à l'est de La Havane. Ce réservoir contenait 26 000 mètres cubes de pétrole brut, soit environ 50% de sa capacité maximale. Rongée par le feu, la structure cylindrique a explosé samedi matin, propageant les flammes à un deuxième réservoir contenant 52 000 mètres cubes de mazout.

La situation est "très complexe" avec une zone d'incendie "assez grande", qui s'étend désormais à quatre réservoirs, a précisé le gouverneur de Matanzas. Un pompier a été tué et 14 personnes sont portées disparues. Quelque 22 personnes sont encore hospitalisées, dont cinq dans un état critique. Plusieurs pays du continent américain, dont le Mexique et le Venezuela, ont proposé leur aide à Cuba pour lutter contre cet incendie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cuba

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.