VIDEO. Militaires et public en liesse : Samjiyon, la nouvelle ville de Corée du Nord inaugurée en grande pompe par Kim Jong-un

Pyongyang a investi des sommes colossales dans le projet encore inachevé de reconstruction de cette ville, chef-lieu d'un comté à la frontière chinoise.

Kim Jong-un, le leader de la Corée du Nord, a inauguré une nouvelle ville, mardi 3 décembre, selon les médias officiels nord-coréens. Samjiyon, située à proximité du mont Paektu, berceau légendaire de la nation coréenne, a été au cœur des attentions du régime de Pyongyang. Ce dernier a investi des sommes colossales afin de reconstruire cette ville, chef-lieu d'un comté à la frontière chinoise. Kim Jong-un s'est beaucoup impliqué dans le chantier, où il s'est rendu plusieurs fois pour constater l'avancée des travaux. 

Si le projet est encore inachevé, les festivités ont été aussi importantes que pour d'autres événements majeurs. Comme toujours, les militaires étaient présents en nombre et ont notamment défilé. Comme d'habitude, sur une grande place était réunie une foule compacte. Et comme lors de chaque célébration nord-coréenne, le public était en liesse : les personnes battaient des mains, sautillaient, criaient et chantaient pour saluer le leader de la Corée du Nord. Une banderole portait ce message : "Longue vie au grand leader de notre parti et de notre pays, le camarade Kim Jong-un !"

Outre un musée des activités révolutionnaires et un stade d'entraînement aux sports d'hiver, ce projet implique une nouvelle ligne de chemins de fer, 10 000 logements, ou encore une usine de conditionnement de myrtilles et pommes de terre, les deux ressources les plus importantes de la zone.

Des Nord-Coréens lors de l\'inauguration de la ville de Samjiyon, en Corée du Nord, le 2 décembre 2019, selon les médias officiels de Corée du Nord.
Des Nord-Coréens lors de l'inauguration de la ville de Samjiyon, en Corée du Nord, le 2 décembre 2019, selon les médias officiels de Corée du Nord. (AFP)