Un étudiant américain condamné à quinze ans de travaux forcés en Corée du Nord

Selon la presse officielle du pays, il a avoué avoir volé une bannière ornée d'un slogan de propagande, en janvier, lors d'un voyage organisé.

Otto Wambier, étudiant américain arrêté en Corée du Nord, présente des excuses publiques, lors d\'une conférence de presse à Pyongyang, le 16 mars 2016. 
Otto Wambier, étudiant américain arrêté en Corée du Nord, présente des excuses publiques, lors d'une conférence de presse à Pyongyang, le 16 mars 2016.  (KCNA VIA KNS / KCNA / AFP)

Le jeune homme avait été arrêté en janvier alors qu'il allait quitter le pays. Un étudiant américain, qui a reconnu avoir volé du matériel de propagande en Corée du Nord, a été condamné par la justice du pays à quinze ans de travaux forcés pour crimes contre l'Etat, a rapporté mercredi 16 mars l'agence officielle chinoise Chine Nouvelle.

La presse officielle nord-coréenne n'a pas confirmé dans l'immédiat la condamnation d'Otto Warmbier, 21 ans, étudiant à l'université de Virginie.

Le vol d'une bannière ornée d'un slogan

Interpellé par les autorités nord-coréennes, le jeune avait avoué avoir volé une bannière ornée d'un slogan politique dans une zone réservée au personnel de l'hôtel de Pyongyang où il était hébergé dans le cadre d'un voyage organisé. Un vol qui aurait été effectué à la demande d'une fidèle de l'Eglise méthodiste unifiée de l'amitié, une église protestante américaine qui voulait "un trophée", avait expliqué l'étudiant, selon la presse nord-coréenne. 

Cette arrestation était survenue à un moment sensible. La Corée du Nord venait de procéder à son quatrième essai nucléaire et les Etats-Unis avaient pris la tête de la campagne pour obtenir des Nations unies l'adoption d'une sanction durcissant considérablement les sanctions contre Pyongyang, ce qui fut fait début mars.

Deux autres Américains sont actuellement détenus par la Corée du Nord, où un pasteur canadien de 60 ans a été condamné le mois dernier à la prison à vie, assortie de travaux forcés, pour sédition.