Nouveau tir de missile de courte portée par la Corée du Nord

Le missile a été tiré vers la mer du Japon dimanche après-midi, selon Séoul.

Tir de missile en Corée du Nord non daté, dont la photo a été diffusée par Pyongyang le 5 janvier 2009.
Tir de missile en Corée du Nord non daté, dont la photo a été diffusée par Pyongyang le 5 janvier 2009. (KCNA / KNS / AFP)

Et de quatre en deux jours. La Corée du Nord a tiré, dimanche 19 mai, un missile de courte portée depuis sa côte orientale, dans le cadre apparent de manoeuvres, selon un porte-parole du ministère sud-coréen de la Défense. 

Le missile a été tiré vers la mer du Japon dimanche après-midi, selon cette source qui n'a pas donné d'autres détails. La veille, Pyongyang avait déjà effectué des tirs similaires, au nombre de trois, également vers la mer du Japon, selon le ministère. Séoul avait critiqué ces actes, les qualifiant de "grave provocation". Les tirs de Pyongyang interviennent après des exercices militaires conjoints des Etats-Unis et de la Corée du Sud, que le Nord considère comme des préparations à l'invasion de son territoire. 

Les missiles testés ces derniers jours sont de courte portée. Washington et Séoul craignent que des essais du missile de moyenne portée Musudan ne relancent les tensions, après l'essai nucléaire de février. Ces derniers sont assez puissants pour atteindre la Corée du Sud et le Japon, et éventuellement les bases américaines situées sur l'île de Guam dans le Pacifique. Depuis Moscou où il était en visite, le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a dit espérer que la Corée du Nord allait cesser ses tirs et reprendre les négociations.