La Corée du Nord teste un nouveau système d'armement pour améliorer l'efficacité de ses armes nucléaires

Pyongyang avait tiré un missile balistique intercontinental à pleine portée le mois dernier.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Kim Jong-un observe un tir d'essai dans un lieu non divulgué en Corée du Nord, le 17 avril 2022. (KCNA VIA KNS / AFP)

Pyongyang continue ses provocations. Le leader nord-coréen Kim Jong-un a supervisé le tir d'essai d'un nouveau système d'armement qui augmentera l'efficacité de ses armes nucléaires tactiques, ont annoncé dimanche 17 avril les médias d'Etat.

Ce lancement est le dernier d'une série sans précédent de tests d'armes allant à l'encontre des sanctions cette année, notamment le tir d'un missile balistique intercontinental à pleine portée (ICBM) le mois dernier.

Deux projectiles lancés samedi

La nouvelle arme tactique guidée "est d'une grande importance pour améliorer radicalement la puissance de feu des unités d'artillerie à longue portée et renforcer l'efficacité de l'exploitation des armes nucléaires tactiques", a déclaré l'agence de presse officielle KCNA. Celle-ci a ajouté que le test était réussi, sans préciser la date exacte ni l'endroit où ce tir d'essai avait été effectué.

L'état-major des forces armées sud-coréennes avait indiqué avoir détecté deux projectiles lancés tard samedi, qui ont volé sur une distance de 110 km à 25 km d'altitude avec une vitesse d'environ Mach 4. Les Etats-Unis ont indiqué être "au courant" de la déclaration nord-coréenne faisant état de ce test et surveiller la situation, a déclaré un porte-parole du Pentagone.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corée du Nord

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.