La Corée du Nord défie la communauté internationale

Les autorités nord-coréennes annoncent un tir de fusée qui aurait permis de placer en orbite un satellite.

FRANCE 3

C'est une nouvelle provocation venue de Corée du Nord qui amène le conseil de sécurité de l'ONU à se réunir en urgence. Le régime nord-coréen a annoncé un tir de fusée. Le dictateur Kim Jong-Un a personnellement appuyé sur le bouton. La fusée est équipée d'un satellite à but scientifique et elle est bien parvenue à atteindre son orbite. La réussite est confirmée par les Occidentaux. Une télévision japonaise a capté la fusée à la frontière chinoise. Elle aurait survolé le sud du Japon et la base américaine d'Okinawa avant d'exploser et de retomber en deux parties en mer jaune.

Bouclier anti-missile

Les autorités de Corée du Sud sont inquiètes. Pour eux, le nord teste une fusée qui pourrait bien demain être armée de têtes nucléaires. D'où une réunion de crise avec les Américains. Les États-Unis étudient désormais le déploiement d'un bouclier anti-missile en Corée du Sud. Pour eux la Corée du Nord est encore loin de la technologie qui permet à une fusée armée de redescendre sur une cible ou de viser les États-Unis.
Le JT
Les autres sujets du JT
Kim Jong-un inspecte un concours de feux d\'artifices, en Corée du Nord, sur cette photo publiée le 5 janvier 2016 par l\'agence nationale de presse nord-coréenne.
Kim Jong-un inspecte un concours de feux d'artifices, en Corée du Nord, sur cette photo publiée le 5 janvier 2016 par l'agence nationale de presse nord-coréenne. (KNS / KCNA)