Cet article date de plus de trois ans.

Hawaï : un employé se trompe de bouton, et envoie une fausse alerte au missile balistique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Hawaï : un employé se trompe de bouton, et envoie une fausse alerte au missile balistique
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Samedi 13 janvier, une alerte au missile a été envoyée aux habitants d'Hawaï (États-Unis) par erreur. Tous ont pensé à une attaque de la Corée du Nord.  

Une sirène déchire l'air, un haut-parleur donne des consignes d'évacuation. Début de panique : tous viennent de recevoir un message d'alerte sur les téléphones portables : "menace de missile balistique sur Hawaï (États-Unis). Mettez-vous immédiatement à l'abri. Ce n'est pas un exercice". 

"Je voulais vous dire : je vous aime tous"

Une voix interrompt le cours d'un match de basket : "Trouvez un abri, ou allongez-vous au sol". Un homme enjoint sa fille de se glisser dans une bouche d'égout. Certains se terrent dans un placard. D'autres font leurs adieux sur les réseaux sociaux : "Je voulais vous dire : je vous aime tous", lâche une jeune femme qui se filme au bord des larmes. À cet instant, tout le monde pense à un missile tiré par la Corée du Nord. En fait, c'est une fausse alerte. 38 minutes plus tard, les autorités, penaudes, font leur mea culpa. "Un employé a appuyé sur le mauvais bouton", a expliqué David Yutaka Ige, gouverneur de l'État d'Hawaï. L'histoire ne dit pas ce qui va arriver à ce salarié pour le moins distrait. 


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.