Corée du Nord-Birmanie: transferts de technologie?

Les Etats-Unis s'"inquiètent" d'un transfert de technologie nucléaire de la Corée du Nord vers la Birmanie

Hillary Clinton à Bangkok (Thaïlande) le 21 janvier 2009
Hillary Clinton à Bangkok (Thaïlande) le 21 janvier 2009 (© AFP PHOTO/NICOLAS ASFOURI)
Les Etats-Unis s'"inquiètent" d'un transfert de technologie nucléaire de la Corée du Nord vers la BirmanieLes Etats-Unis s'"inquiètent" d'un transfert de technologie nucléaire de la Corée du Nord vers la Birmanie C'est ce qu'a déclaré mercredi à Bangkok la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton.

"La menace que j'ai toujours redoutée en premier lieu et par dessus tout est la prolifération des armes nucléaires et des armes de destruction massive", a-t-elle déclaré dans un entretien télévisé.

"Evidemment, nous sommes très inquiets au sujet de la Corée du Nord et au sujet de récents rapports concernant les possibles liens [de ce pays] avec ce que nous appelons la Birmanie", a-t-elle dit.

"Nous avons conscience des inquiétudes croissantes concernant la coopération militaire entre la Birmanie et la Corée du Nord, que nous prenons très au sérieux. Cela pourrait déstabiliser la région. Cela représenterait une menace directe pour les voisins de la Birmanie", avait déjà déclaré mardi Hillary Clinton lors d'une conférence de presse à Bangkok.

L'origine de ces craintes


Les craintes de liens nucléaires entre ces deux Etats, mis au ban d'une grande partie de communauté internationale, ont été alimentées le mois dernier par des déclarations de responsables américains. Ils avaient affirmaé qu'un bateau nord-coréen suspecté de transporter des armes se dirigeait vers la Birmanie. Le cargo était surveillé par la marine américaine dans le cadre d'une
nouvelle résolution de l'ONU sanctionnant le nouvel essai nucléaire nord-coréen de mai.

Toujours en juin, un groupe de Birmans en exil avait diffusé des images représentant, selon eux, un réseau de tunnels secrets construits par des experts nord-coréens sur le territoire birman.