Haut-Karabakh : le territoire de Stepanakert, capitale de l'ex-enclave séparatiste arménienne, déserté après l'exode

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Ils seraient près de 100 000 Arméniens à avoir récemment quitté le Haut-Karabakh. Dans les rues de Stepanakert, la capitale du territoire, les rues sont désertes et les décors apocalyptiques. -
Haut-Karabakh : après l’exode, le territoire est déserté Ils seraient près de 100 000 Arméniens à avoir récemment quitté le Haut-Karabakh. Dans les rues de Stepanakert, la capitale du territoire, les rues sont désertes et les décors apocalyptiques. - (France 2)
Article rédigé par France 2 - M. de Chalvron, A. Vahramian, S. Yassine, J. Cohen-Olivieri, @RevelateursFTV
France Télévisions
France 2
Ils seraient près de 100 000 Arméniens à avoir récemment quitté le Haut-Karabakh. Dans les rues de Stepanakert, la capitale du territoire, les rues sont désertes et les décors apocalyptiques.

Le temps semble s'être arrêté à Stepanakert, dans le Haut-Karabakh. Lundi 2 octobre, la ville était vidée de ses habitants, figée dans un silence pesant, après l'offensive éclair de l'Azerbaïdjan contre cette république autoproclamée. Sur la place de la Renaissance, les images montrent des chaises et poussettes abandonnées, là où, quatre jours plus tôt, les habitants s'étaient donné rendez-vous avec le minimum vital pour prendre des véhicules en direction de l'Arménie. "Personne ne peut imaginer ça. Je ne peux pas imaginer que je ne reverrai pas ma ville natale. (…) Je ne retrouverai jamais ma vie d'avant", regrette une femme, aujourd'hui réfugiée en Arménie, au micro de France Télévisions.

>> Suivez la situation après l'offensive dans le Haut-Karabakh dans notre direct.

La capitale de la République autoproclamée du Haut-Karabakh comptait environ 55 000 habitants, mais a été radicalement transformée. Outre l'exode, les forces azerbaïdjanaises ont retiré les drapeaux arméniens. Les panneaux de signalisation arméniens ont été détruits, puis remplacés. Et le nom des villes a été changé. Bakou a remplacé celui de Stepanakert par Khankendi, nom azéri de la ville.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.