Cet article date de plus de huit ans.

Cinq conseils pour un Nouvel An chinois réussi

Les Chinois du monde entier fêtent aujourd'hui le Nouvel An. Voici quelques traditions populaires à connaître pour éviter les impairs. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Un homme choisit des décorations pour le Nouvel An chinois, qui débute le 10 février sous le signe du serpent d'eau, à Hong Kong, le 5 février 2013.  (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

新年快乐 ("Bonne année"). Le Nouvel An chinois débute dimanche 10 février sous le signe du serpent d'eau. Appelé aussi "Fête du printemps", cet événement est une occasion d'assister à des défilés avec dragons et feux de Bengale, de manger des raviolis mais aussi d'attirer la bonne fortune et la richesse. Francetv info vous explique ce qu'il (ne) faut (pas) faire pour rester chanceux en cette nouvelle année 4711.

Ne vous coupez pas les cheveux

Il est vivement déconseillé de vous faire une nouvelle coupe de cheveux si vous aimez bien votre oncle. Si vous le faites, vous mettrez sa vie en danger.

Pour comprendre la légende qui est à l'origine de cette tradition, il faut rembobiner jusqu'à 1645. Un an avant, la dynastie Ming a été battue par des troupes de la dynastie Qing (d'origine mandchoue). Les vainqueurs ont exigé de tous les hommes Han de se faire une coupe de cheveux à la mandchou : la tête rasée, une queue de cheval en arrière. Une humiliation pour les Ming, qui ont décidé de défier le pouvoir. A cette occasion, ils auraient également inventé une malédiction pour tous ceux qui oseraient obéir aux Mandchous : "Si tu te coupes les cheveux pendant le premier mois lunaire du Nouvel An, ton oncle mourra." Les Mandchous, qui ne voulaient pas perdre leurs oncles non plus, ont également arrêté de se couper les cheveux.

Autre explication : en coupant vos cheveux (ou vos ongles d'ailleurs), vous vous débarrassez de votre prospérité. Le même malheur vous attend si vous vous lavez les cheveux le jour de l'An.

Portez des vêtements rouges (et évitez le blanc)

Des accessoires à la tenue de soirée, en passant par les sous-vêtements, le rouge est un choix parfait. Symbole du feu mais aussi de la bonne humeur, cette couleur vous apporterait du succès et du bonheur tout au long de l'année.

En revanche, évitez les vêtements blancs et noirs, qui sont respectivement les symboles de la mort (le blanc se porte aux funérailles) et du malheur (le noir est perçu comme une couleur de perfidie).

N'achetez pas de chaussures ou de livres

Oui aux nouveaux vêtements (à acheter avant les festivités et à enfiler la veille du Nouvel An), mais ne vous achetez pas de nouvelle paire de chaussures. Rien à voir avec la fin des soldes en France le 12 février, l'explication se cache dans la phonétique. La prononciation du caractère signifiant "une paire de chaussures" ressemble au caractère "méchant". De même, il ne vaut mieux pas s'acheter de livres : la prononciation du "livre" est proche de celle du caractère qui veut dire "la perte".

Nettoyez votre maison (mais ne touchez pas au balai) 

Nettoyer votre maison soigneusement vous permettra de vous débarrasser de tout le malheur de l'année précédente. Attention quand même : rangez vos balais pour le jour de l'An, car en balayant la poussière, vous balayez aussi votre chance. Il serait également recommandé de ne pas sortir les poubelles jusqu’à quatre jours après le Nouvel An, histoire de ne pas "jeter" votre richesse.

Mangez du poisson pour vivre dans l’abondance

Oubliez le canard laqué ou le bœuf aux oignons. Au Nouvel An, ruez-vous sur des plats végétariens ou sur du poisson. Les Chinois en mangent même plusieurs jours pour être sûrs de s'attirer la richesse. L'origine de cette tradition ? Le caractère de "l'abondance" en chinois se prononce comme le caractère "poisson". Et un dernier conseil pour les chefs : coupez vos légumes la veille. Les couteaux ou les ciseaux sont interdits le jour de l'An de crainte, cette fois, de couper la bonne fortune.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.