Taïwan : de nouveaux exercices militaires organisés après les menaces répétées de Pékin

Les autorités ont minimisé la portée de ces exercices, assurant qu'ils étaient déjà programmés et n'étaient pas une réponse à ceux de la Chine.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des militaires taïwanais participent à un exercice militaire à Pingtung, le 9 août 2022. (SAM YEH / AFP)

L'armée taïwanaise a procédé, jeudi 11 août, à un nouvel exercice à munitions réelles, après que Pékin a mis fin à ses plus importantes manœuvres militaires jamais organisées autour de l'île. Les forces taïwanaises ont effectué des tirs d'obusiers et de fusées éclairantes dans le cadre de cette opération, selon le porte-parole de l'armée. Ces manœuvres dans le comté de Pingtung, démarrées à 8h30, ont duré une heure.

Taïwan avait déjà mené un exercice militaire mardi, dans cette même région. Selon l'armée, des centaines d'hommes ont participé à ces deux sessions. Les autorités ont minimisé la portée de ces exercices, assurant qu'ils étaient déjà programmés et n'étaient pas une réponse à ceux de la Chine.

Pékin a organisé, début août, d'importantes manœuvres en réaction à une visite sur l'île de la présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis, Nancy Pelosi. La Chine a mené des exercices aériens et maritimes de plusieurs jours autour de l'île. Taipei a accusé la Chine d'avoir pris prétexte de la visite de l'élue américaine pour s'entraîner à une invasion.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.