Cet article date de plus de trois ans.

Station spatiale : Tiangong-1, un retour qui inquiète

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Station spatiale : Tiangong-1, un retour qui inquiète
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

C'est l'agence spatiale européenne qui a lancé l'alerte : une station spatiale chinoise, Tiangong-1, mise en orbite en 2011, semble désormais hors de contrôle et pourrait s'écraser sur Terre. Reste à savoir où et quand.

Inexorablement, la descente de la station spatiale chinoise Tiangong-1 se poursuit. Car depuis deux ans, la Chine a totalement perdu le contrôle de ce qu'elle nomme le "Palais céleste". Un cylindre de dix mètres de long, l'équivalent d'un minibus, et de huit tonnes, qui chaque jour, se rapproche un peu plus de la Terre. Selon les dernières prévisions, l'engin pourrait entrer dans l'atmosphère d'ici dix jours et tomber quelque part entre les 43es parallèles nord et sud.

Le risque d'être touché par un débris est de 1 sur 10 000

Parmi les zones les plus à risque figurent l'extrême sud de la France et la Corse. En entrant dans l'atmosphère, Tiangong 1 va se disloquer et brûler, puis s'éparpiller en plusieurs morceaux, certains plus menaçants que d'autres. Car de gros éléments comme les réservoirs peuvent arriver plus ou moins entiers au sol. Aujourd'hui, la station spatiale est à 233 kilomètres au-dessus de la Terre. Le risque qu'un débris tombe sur un habitant n'est que de 1 sur 10 000.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.