Cet article date de plus de cinq ans.

LA PHOTO. Chine: émeutes à Hong Kong, le jour d'après

La célébration du Nouvel an chinois a été marquée par des émeutes à Hong Kong. La tentative par la police de disperser des vendeurs ambulants s'est soldée par des affrontements, entre autres, avec des «localistes» qui les défendait. Ces incidents sont les plus graves depuis les manifestations prodémocratie de 2014 où le mouvement localiste, contre l'influence de la Chine dans l'île, a émergé.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Un passant marche le 9 février 2016 à proximité des débris laissés par une nuit d'émeutes dans le quartier de Mongkok, à Hong Kong. Une centaine de personnes, dont de nombreux policiers, ont été blessées lors de ces incidents survenus aux premières heures, alors que les habitants de l'ancienne colonie britannique fêtaient le Nouvel an chinois. Les troubles ont éclaté lorsque les autorités ont tenté de disperser des vendeurs ambulants non autorisés qui proposaient, entre autres, de la nourriture. Les manifestants, parmi lesquels des membres de la mouvance dite «localiste» qui milite contre l'influence de Pékin à Hong Kong et réclame même parfois l'indépendance de l'archipel, tentaient de prendre la défense des vendeurs, arguant qu'ils participaient à l'atmosphère festive en ce début d'année du singe. (DALE DE LA REY / AFP)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.