La Chine et le commerce international : les nouvelles routes de la soie

Justine Weyl nous détaille les projets chinois autour des nouvelles routes de la soie, ces canaux de transports censés améliorer les relations commerciales entre la Chine et l'Europe.

FRANCE 2

Pour améliorer le lien entre l'Europe et la Chine, cette dernière a lancé son projet des nouvelles routes de la soie, c'est-à-dire des couloirs maritimes, des voies de chemin de fer ou encore des couloirs aériens, créés ou rénovés pour permettre des échanges plus rapides et moins coûteux. Ce projet, initié au début des années 2010, s'inspire des routes de la soie de Marco Polo, né il y a 800 ans.

Des dizaines de pays impliqués

La Chine prévoit d'investir 1 000 milliards de dollars dans ces routes commerciales, pour créer ou rénover les infrastructures ferroviaires ou maritimes. Pour le chemin de fer, cela représente 11 000 km de rails à travers huit pays sur deux continents. Près de 80 pays sont impliqués dans ces nouvelles routes de la soie, tous moyens de transport confondus. Parmi les pays européens, seule l'Italie s'est engagée pour l'instant.

Le JT
Les autres sujets du JT
La Route de la soie voulue par le président chinois Xi Jinpinj. Ici la construction d\'une voie ferrée entre Jakarta et Bandung (Indonésie).
La Route de la soie voulue par le président chinois Xi Jinpinj. Ici la construction d'une voie ferrée entre Jakarta et Bandung (Indonésie). (BAY ISMOYO / AFP)