VIDEO. Hong Kong : les manifestants réoccupent un campement après des heurts avec la police

Les protestataires ont érigé samedi de nouvelles barricades dans ce quartier densément peuplé de Mong Kok où ils avaient été chassés vendredi

APTN

Les militants pro-démocratie hongkongais se sont réinstallés dans une partie de la ville où ils avaient été chassés par les forces de l'ordre de la ville met en garde sape l'ordre. Délogés la veille par la police, les manifestants tiennent tête à la police dans le quartier de Mong Kok

Réapparition du chef de la police de la ville

Les protestataires ont érigé de nouvelles barricades dans ce quartier densément peuplé. Les policiers armés de bâtons et de matraques se sont violemment heurtés aux protestataires, mais ont été contraints de reculer, moins de vingt-quatre heures après avoir réussi à chasser les manifestants de ce secteur.

Rompant trois semaines de silence, le chef de la police de la ville a déclaré samedi que ses troupes avaient été "extrêmement tolérantes" mais qu'elles n'étaient pas parvenues à empêcher les manifestants de devenir plus "radicaux ou violents". Selon lui, la réoccupation de Mong Kok "sape gravement l'ordre public et met gravement en péril la sécurité publique".

Les protestataires se réinstallent dans le quartier de Mong Kok à Hong Kong, le 18 octobre 2014
Les protestataires se réinstallent dans le quartier de Mong Kok à Hong Kong, le 18 octobre 2014 (REUTERS)