Hong Kong : les derniers irréductibles toujours retranchés

Les derniers manifestants à Hong Kong sont retranchés sur un campus, mercredi 20 novembre. Ils sont encerclés par les forces de l'ordre.

France 2

Il resterait une cinquantaine de manifestants prodémocratie à l'intérieur de la fameuse université polytechnique de Hong Kong mercredi 20 novembre. Terrés, ils sont encerclés par la police antiémeute qui, pour l'instant, ne cherche pas à pénétrer à l'intérieur. Elle attend que les manifestants se rendent, même si cette nuit, certains ont encore pu s'échapper. Les plus irréductibles commencent à manquer de vivre, ce qui fait dire à beaucoup que c'est probablement le début de la fin dans cette poche de contestation assiégée depuis quatre jours.

Un millier d'arrestations

Un millier de contestataires ont été arrêtés. Ils encourent plus de dix ans de prison. Ailleurs, dans la cité chinoise, les gens sont aujourd'hui repartis au travail comme si de rien n'était. Les écoles ont rouvert après avoir été fermées pendant plus d'une semaine. C'est probablement une accalmie après plus de dix jours de chaos , explique le journaliste de France 2 Arnauld Miguet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des débris et des barricades devant l\'entrée principale de l\'université polytechnique de Hong Kong, le 19 novembre 2019.
Des débris et des barricades devant l'entrée principale de l'université polytechnique de Hong Kong, le 19 novembre 2019. (NICOLAS ASFOURI / AFP)