Climat : la Chine lance officiellement son marché du carbone

Ce marché permet aux entreprises d'acheter des droits de polluer à des entreprises dont l'empreinte carbone est plus faible.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La centrale à charbon de Huai'an, dans la province de Jiangsu (Chine), le 19 décembre 2009. (ZHENG JIAN / IMAGINECHINA / AFP)

La Chine se mobilise. Pékin a lancé, vendredi 16 juillet, le plus grand marché du carbone au monde afin de réduire ses émissions polluantes. Le régime chinois a promis de parvenir à la neutralité carbone en 2060. La Chine est en effet le premier pays émetteur mondial de gaz à effet de serre.

Ce marché du carbone autorise pour la première fois les autorités provinciales à fixer des quotas pour les centrales thermiques et permet aux entreprises d'acheter des droits de polluer à des entreprises dont l'empreinte carbone est plus faible.

Pas cher payé pour une tonne de CO2

La première transaction fixait à 52,78 yuans (6,8 dollars) la tonne de carbone, un prix très bas au regard de ceux pratiqués l'an dernier dans l'Union européenne (environ 36 dollars) et en Californie (17 dollars).

Ce marché du carbone ne concerne pour le moment que le secteur de l'électricité, dont les centrales en Chine fonctionnent encore très largement au charbon, une des énergies les plus nocives pour l'environnement.

Fin 2020, le président Xi Jinping avait annoncé que la Chine commencerait à réduire ses émissions polluantes avant 2030 pour parvenir d'ici 2060 à la neutralité carbone.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.