Chinois tué par la police : un rassemblement qui tourne mal

Lundi 27 mars, près de 150 personnes se sont rassemblées devant le commissariat du XIXe arrondissement de Paris suite à la mort d'un Chinois lors d'une intervention policière à son domicile.

Cette vidéo n'est plus disponible

Une manifestation qui dégénère et tourne à l'émeute. Ils étaient près de 150 personnes hier, lundi 27 mars au soir, à venir crier leur colère devant le commissariat du XIXe arrondissement de Paris. Un rassemblement organisé par les ressortissants de la communauté chinoise après la mort de l'un des leurs, tué par la BAC lors d'une intervention.

Une intervention qui tourne mal

Dimanche soir, la police est appelée dans un immeuble du XIXe arrondissement pour un "différend familial". Le père de famille, un Chinois de 56 ans, ouvre la porte, une paire de ciseaux à la main. L'intervention tourne au drame. L'un des policiers tire sur le cinquantenaire. Une enquête a été ouverte par la police des polices, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois a exigé ce mardi 28 mars que la France protège ses ressortissants chinois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants posent des bougies, dans le 19e arrondissement de Paris, après la mort d\'un Chinois.
Des manifestants posent des bougies, dans le 19e arrondissement de Paris, après la mort d'un Chinois. (CHEN YICHEN / XINHUA / AFP)