Chine : le calvaire des Ouïghours

L’inquiétude grandit face au traitement réservé aux Ouïghours en Chine. Ils sont une communauté musulmane qui serait réprimée et persécutée par le pouvoir.

France 2

Une fois par mois, ils crient leur colère, mais surtout leur inquiétude. Ces Ouïghours de France sont sans nouvelle de leurs proches restés dans l’ouest de la Chine. Tous redoutent la répression exercée par la gouvernement de Pékin sur cette communauté musulmane. Voici le traitement réservé aux Ouïghours : sur des images filmées par un drone, on voit des hommes assis au sol, les yeux bandés, les mains liées dans le dos, avant d’être poussés dans des trains.

Des soupçons de torture et d’avortement forcés

Depuis un an et demi, les arrestations se multiplient. Selon différentes ONG, plus d’un million d’hommes, de femmes et d’enfants seraient enfermés dans des camps de redressement. Des Ouïghours musulmans et turcophones, mais aussi des membres d’autres minorité musulmanes y seraient. Des soupçons de torture, d’avortement forcés et de stérilisation de femmes -ouïghoures. La communauté internationale s’émeut depuis quelques années sans que pour autant les choses ne bougent.

Le JT
Les autres sujets du JT
\"Libérez mon frère\", clame cette pancarte. Fin 2019, des milliers de musulmans ont manifesté devant l\'ambassade chinoise en Indonésie, à Jakarta pour demander la libération de Ouïghours.
"Libérez mon frère", clame cette pancarte. Fin 2019, des milliers de musulmans ont manifesté devant l'ambassade chinoise en Indonésie, à Jakarta pour demander la libération de Ouïghours. (DONAL HUSNI / NURPHOTO / AFP)