Cet article date de plus de deux ans.

Chine : 21 personnes meurent lors d'une course d'ultrafond en montagne

Une pluie glaciale, des grêlons et des vents violents se sont abattus sur la course qui se déroulait dans les montagnes du nord-ouest du pays.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des secouristes à la recherche de participants à une course d'ultrafond, disparus après des conditions météo extrêmes, dans le nord-ouest de la Chine, le 22 mai 2021. (STR / AFP)

Vingt-et-une personnes sont mortes parmi les participants d'une course de 100 km organisée samedi 22 mai dans les montagnes du nord-ouest de la Chine. Les participants ont trouvé la mort en raison de violentes conditions climatiques. "En peu de temps, des grêlons et une pluie glaciale sont tombés soudainement dans cette zone, et il y avait des vents violents. La température a fortement chuté", a raconté le maire de Baiyin, la ville où était organisée la course.

Parmi ces victimes se trouvent deux figures nationales du marathon, Liang Jing et Huang Guanjun, a précisé la presse locale, en s'appuyant sur les témoignages de l'entraîneur du premier et d'un ami du second, qui a dit avoir confirmation de la mort de Huang par les organisateurs de l'épreuve.

"Tout mon corps était trempé"

Tous les autres concurrents sont sains et sauf. "A 3 heures du matin dimanche, 151 participants [étaient] en sécurité", a rapporté l'agence officielle Chine nouvelle, qui a précisé que 172 personnes au total avaient pris part à la course se déroulant dans la Forêt de pierre du Fleuve jaune, dans la province de Gansu. Huit participants sont soignés à l'hôpital pour des blessures légères, selon le maire de Baiyin.

"Tout mon corps était trempé, y compris mes chaussures et mes chaussettes. Je ne pouvais pas me tenir droit à cause du vent, j'avais très peur d'être emporté par le vent. Le froid est devenu de plus en plus insupportable", a déclaré un rescapé à des médias locaux. "En descendant la montagne, je ressentais déjà des symptômes d'hypothermie".

Au total, plus de 700 sauveteurs ont été mobilisés pour rechercher les disparus. Des images des médias locaux montrent des secouristes en treillis munis de lampes frontales en train d'escalader le terrain rocheux la nuit. Des coureurs de l'ultrafond étaient filmés enveloppés de couverture de secours. Les températures ont encore chuté dans le courant de la nuit, rendant plus difficiles encore secours et recherches, selon Chine nouvelle.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.