Cet article date de plus de neuf ans.

Air France appelle ses pilotes à s'envoler quelques années vers la Chine

En pleine restructuration, la compagnie aérienne incite ses pilotes volontaires à partir travailler temporairement en Chine. Air France, qui a reconnu récemment être en sureffectif, a lancé des discussions avec une entreprise chinoise privée.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Ce sont le principal syndicat de pilotes (SNPL) et l'association des professionnels navigants de l'aviation
(APNA) qui appellent les pilotes volontaires à aller travailler en Chine. "L'APNA est actuellement en négociation bien avancée
avec une compagnie aérienne chinoise privée, basée à Shanghai qui recherche des
commandants de bord A320"
, indique un tract du syndicat. Il
pourrait s'agir de China Eastern.

Des discussions se sont ouvertes entre les deux compagnies
alors qu'Air France connaît des problèmes de sureffectif. Les personnes
intéressées sont invitées à envoyer un CV. Les séjours des pilotes pourraient
durer de deux à trois ans. Ensuite, ils seraient censés revenir au sein d'Air France. Un porte-parole de la compagnie précise qu'il s'agit pour l'instant d'une "simple réflexion".

Air France a lancé depuis cinq mois un plan d'économies
de deux milliards d'euros d'ici 2015. A la fin du mois, des mesures
structurelles doivent être annoncées. Le sureffectif doit également être chiffré. Un
pilote du syndicat Spaf a récemment parlé de 272 pilotes sur un total de 4.000 pilotes. Une rencontre est prévue dans six jours entre l'APNA et la compagnie chinoise.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.