Chine : un média d'Etat appelle à "un monde désaméricanisé"

L'Agence chine nouvelle, un média d'Etat qui relaye la parole et la pensée des dirigeants du pays, a écrit ce dimanche que le monde devrait essayer de trouver un "nouvel ordre". Un monde où les Etats-Unis, dont le shutdown affecte l'économie mondiale, n'auraient pas autant de poids.

(Jason Lee Reuters)

L'agence Chine nouvelle (Xinhua) traduit en général la
pensée des dirigeants chinois et visiblement ces derniers envisagent de tourner
la page de l'Amérique toute puissante et de son dollar. Alors que les Etats-Unis
sont paralysés par un shutdown
, "c'est peut-être le bon moment pour une planète
abasourdie de commencer à envisager la construction d'un monde
désaméricanisé
", indique l'Agence. Des déclarations qui interviennent avant
un possible défaut de paiement des Etats-Unis si le Congrès et Barack Obama ne
trouvent pas de compromis sur le plafond de la dette (avant le 17 octobre)
.

Le blocage à Washington
menace les importantes réserves en dollars des pays créanciers. La Chine en
détient pour 1.277 milliards en bons du Trésor. "Au lieu d'honorer avec
responsabilité ses devoirs de leader mondial, Washington avec en tête ses
propres intérêts a abusé de son statut de superpuissance et accru le chaos dans
le monde en transférant à l'étranger les risques (de son système)
financier
", note l'Agence Chine nouvelle.

Remplacer le dollar

L'Agence Chine nouvelle
insiste également sur une réforme de la gouvernance du FMI. Elle est préparée
depuis trois ans mais son entrée en vigueur est bloquée par le veto des Etats-Unis
qui doivent la faire ratifier par le Congrès.

"Les économies émergentes
doivent avoir davantage leur mot à dire dans les institutions financières
internationales
", a plaidé le média d'Etat, évoquant la création d'une
"nouvelle devise de réserve " pour remplacer le dollar et une évolution
du Fonds monétaire international (FMI).