Cet article date de plus de neuf ans.

Chine : les révoltés de Wukan annoncent un "début de victoire"

Selon un porte-parole des habitants de ce village qui s'est soulevé depuis plusieurs semaines après des expropriations jugées illégales, des responsables communistes auraient accepté de relâcher trois meneurs de cette rébellion. Et de rendre le corps d'un quatrième.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (David Gray Reuters)

Pékin va-t-il reculer devant les révoltés de Wukan? Il est encore trop tôt pour le dire. Les habitants eux même restent prudents avec ce commentaire de leur porte-parole:  "Ce n'est pas une victoire mais un début de victoire".

"Les trois vont être libérés l'un après l'autre aujourd'hui et
demain
", a déclaré aux résidents Lin Zulian, après des discussions
avec les responsables communistes locaux. Selon lui les autorités communistes auraient  également promis de rendre au village,
à une date non précisée, le corps d'un autre des meneurs de la révolte, Xue Jinbo, arrêté en septembre et mort en détention, d'une "défaillance cardiaque " selon les autorités, "battu à mort" selon les manifestants.

En signe de bonne volonté, les habitants de Wukan ont accepté de repousser une marche de protestation prévue aujourd'hui.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.