Centrafrique : la France envoie des renforts, l'UE aussi

La France a décidé d'envoyer 400 soldats supplémentaires en Centrafrique, portant les effectifs de militaires à 2000 annonce l'Elysée. La décision a été prise pour tenter de mettre fin aux affrontements dans le pays. C'était une demande du secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon. Dans la soirée, l'UE a annoncé qu'elle déployait un millier de soldats.

(Siegfried Modola Reuters)

En Centrafrique, 400 soldats français vont venir dans les prochains jours pour renforcer le contingent de l'opération Sangaris, a annoncé ce vendredi le gouvernement français. Actuellement il y a 1.600 militaires français. "Cet effort supplémentaire de 400 hommes comprend le déploiement anticipé de forces de combat et de gendarmes français qui participeront ensuite à l'opération militaire de l'Union Européenne dès son déploiement ", a indiqué l'Elysée.

L'Elysée a déclaré après un conseil de défense restreint que François Hollande "a pris en considération l'appel du secrétaire général des Nations unies, M. Ban Ki-moon, à une mobilisation de la communauté internationale, ainsi que la décision de l'Union européenne d'engager une opération militaire en Centrafrique ". Ban Ki Moon avait en effet demandé à la France de déployer plus de troupes en RCA pour mettre fin aux violences et stabiliser les pays.

►►► A LIRE AUSSI | Dix personnes tuées à Bangui en Centrafrique 

a pris en considération l'appel dusecrétaire général des Nations unies, M. Ban Ki-moon, à unemobilisation de la communauté internationale, ainsi que ladécision de l'Union européenne d'engager une opération militaireen Centrafrique"Les meurtres se pouruivent en Centrafrique où 13 cadavres ont été découvert dans une citerne d'un camp d'ex-Séléka ce vendredi. Amnesty international dénonce le "nettoyage ethnique de civils musulmans ". Mercredi, le ministre de la Défense Jean-Yves le Drian s'est rendu en Centrafrique. Les 2.000 soldats français sont officiellement déployés en soutien aux 6.000 hommes de la force africaine de la Misca.

►►► REPORTAGE | Centrafrique : la peur de la communauté musulmane

Un millier de soldats de l'UE

Dans le même temps, la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton a annoncé que l'Union européenne envisager de déployer un millier de soldats. Jusqu'à présent, le chiffre qui circulait était de 500 hommes. "Nous avons plus de 500 hommes ", a déclaré Mme Ashton à la presse après s'être exprimé devant le Conseil de sécurité de l'ONU, ajoutant que l'UE "envisageait le double de ce chiffre ".

François Hollande avait beaucoup insisté à la fin de l'année dernière pour que ses partenaires européens épaulent l'opération Sangaris. Selon des diplomates européens, le renfort devrait arriver à partir du mois de mars, même si Catherine Ashton n'a pas donné de date fixe et a simplement dit qu'elle serait "sur le terrain très, très vite ".