Cet article date de plus de trois ans.

Un avion atterrit d'urgence au Québec après la fissure d'un hublot du cockpit en plein vol

L'avion transportait 155 passagers et sept membres d'équipage.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un avion de la compagnie Icelandair, à Keflavik (Islande), an avril 2017 (FRANK DUENZL / PICTURE ALLIANCE)

Gros coup de frayeur dans les airs. Vendredi 20 octobre, dans la soirée, un avion de la compagnie aérienne Icelandair a effectué un atterrissage d'urgence sur l'aéroport de Bagotville au Québec. La raison ? Un hublot du cockpit s'est fissuré en plein vol, selon un passager. La compagnie Icelandair a indiqué sur son site que son vol 688 avait dû être détourné sur Bagotville, "à cause d'un problème technique".

Un passager, Harrison Hove, a précisé sur son compte Twitter que le pilote avait dû poser son avion à Bagotville à cause d'une fissure apparue en plein vol dans une vitre du poste de pilotage de l'appareil. Il ajoute avoir appris auprès d'un employé d'Icelandair que la fissure mesure une vingtaine de centimètres.

155 passagers à bord

L'appareil, qui effectuait une liaison entre Orlando, aux Etats-Unis, et l'aéroport de Keflavik en Islande, transportait 155 passagers et sept membres d'équipage, selon le journal local Le Quotidien. Les passagers ont dû attendre l'arrivée d'un douanier avant de pouvoir quitter l'appareil, car l'aéroport de Bagotville, situé à quelque 200km au nord de Québec, ne reçoit pas normalement de vols internationaux.

Icelandair a indiqué qu'un autre appareil viendrait chercher les passagers à Bagotville samedi pour les transporter à Keflavik, d'où ils pourront ensuite rejoindre leurs destinations finales en Europe.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Canada

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.