Tempête post-tropicale Fiona : plus de 500 000 foyers sans électricité dans l'est du Canada

Selon le Centre national des ouragans américain, Fiona a touché terre tôt samedi dans la province de Nouvelle-Ecosse avec des vents supérieurs à 144 kilomètres/heure.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La tempête post-tropicale Fiona frappe le rivage du lac Bras d'Or, le 24 septembre 2022, à Irish Cove, en Nouvelle-Écosse, au Canada. (DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Elle est là. Fiona, l'ouragan devenu tempête post-tropicale, a touché terre dans l'est du Canada, samedi 24 septembre, dans la province de Nouvelle-Ecosse, avec des vents supérieurs à 144 km/h, a annoncé le Centre national des ouragans américain (NHC).

Conséquence : plus de 500 000 foyers se trouvaient samedi privés d'électricité dans l'est du pays. Les services météo canadiens ont multiplié les mises en garde sur cette tempête qualifiée d'"historique", qui a déjà semé mort et destruction dans les Caraïbes. "Des impacts significatifs sont attendus en raison des vents violents, de l'onde de tempête et des fortes pluies", selon le NHC.

Canada : l'ouragan Fiona déferle sur les côtes

"Un événement historique et extrême"

"Nous n'avons jamais vu de telles conditions" météorologiques, a signalé sur Twitter la police de Charlottetown, dans la province de l'Île-du-Prince-Edouard. "C'est incroyable, il n'y a pas d'électricité, pas de wifi, plus de réseau", a confirmé le maire de la ville, Philip Brown, sur la chaîne publique Radio-Canada. "Beaucoup d'arbres sont tombés, il y a beaucoup d'inondations sur les routes", a-t-il ajouté.

"Où il se classera dans les livres d'histoire, nous devrons le déterminer après les faits, mais ce sera certainement un événement historique et extrême pour l'est du Canada", avait déclaré vendredi lors d'une conférence de presse le météorologue canadien Bob Robichaud, qualifiant Fiona d'ouragan "majeur".

Les autorités de la province canadienne de Nouvelle-Ecosse ont demandé à chacun de rester à l'intérieur et de prévoir suffisamment de provisions pour au moins 72 heures. Le Premier ministre Justin Trudeau a demandé à tous de "prendre les bonnes précautions".

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.