Brexit : une attente teintée d'inquiétude pour les pêcheurs français

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Brexit : les pêcheurs français sont inquiets
Article rédigé par
Benjamin Savart, France 3 Bretagne, France 3 Hauts-de-France - franceinfo
France Télévisions

Si aucun accord n'est trouvé entre le Royaume-Uni et l'Union européenne avant le 31 décembre, le Brexit pourrait avoir de très fâcheuses conséquences pour les pêcheurs français, dès lors contraints d'exercer leur activité dans une zone réduite.

Pour Dominique Thomas, l'attente est interminable. Cet armateur breton réalise 90% de sa pêche dans les eaux britanniques. Et si le Royaume-Uni décidait de reprendre le contrôle total de ses eaux, les conséquences seraient catastrophiques pour tout un secteur. "En cas de 'no deal', nous devrons rester du côté français, explique le pêcheur. Nous ne serons pas seuls, parce qu'il y aura d'autres bateaux de l'Union européenne. Il y aura des conflits."

Le spectre d'une bataille navale

La France, elle, veut à tout prix éviter une bataille navale du même genre que celle connue lors de la guerre de la coquille Saint-Jacques, en 2017. En pleine nuit, une trentaine de bateaux français avaient bloqué leurs homologues anglais, venus pêcher sur leur zone. Des scènes que les autorités françaises ne veulent absolument plus revoir. Si aucun accord n'est trouvé avec le voisin britannique, l'Union devrait indemniser les pêcheurs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.