Jardinage, massage, yoga… Ou comment réinsérer les détenus au Brésil

Au Brésil, le taux d’homicides est l’un des plus élevés au monde. Les prisons surpeuplées sont une école de la violence. Ramener les anciens détenus à une vie normale est l’une des préoccupations du gouvernement. L’Acuda, une association caritative pour «le développement culturel des détenus», propose une autre approche à base de prises en charge psychologiques et corporelles.

13 photos de Nacho Doce illustrent ce propos. 
113
REUTERS/Nacho Doce
213
REUTERS/Nacho Doce
313
REUTERS/Nacho Doce
413
REUTERS/Nacho Doce
513
REUTERS/Nacho Doce
613
REUTERS/Nacho Doce
713
REUTERS/Nacho Doce
813
REUTERS/Nacho Doce
913
REUTERS/Nacho Doce
1013
REUTERS/Nacho Doce
1113
REUTERS/Nacho Doce
1213
REUTERS/Nacho Doce
1313
REUTERS/Nacho Doce