Ecologistes et groupes pétroliers se disputent les côtes nord du Brésil

La compagnie pétrolière Total attend les autorisations officielles pour commencer l’exploration de gisements d’hydrocarbures au large des côtes de l’Etat d’Amapá au Brésil. Mais Greenpeace s’oppose à l’exploitation de ces gisements offshore qu’elle juge dangereux. Le 10 mai 2017, le procureur d'Amapá a réclamé de nouvelles études. Total et le gouvernement brésilien s’impatientent.

112
YASUYOSHI CHIBA / AFP
212
REUTERS/Ricardo Moraes
312
Marizilda Cruppe / Greenpeace
412
Jacques DEMARTHON / AFP
512
REUTERS/Ricardo Moraes
612
REUTERS/Ricardo Moraes
712
Sylvain Cordier / Biosphoto / AFP
812
Jacques DEMARTHON / AFP
912
REUTERS/Ricardo Moraes
1012
REUTERS/Sergio Moraes
1112
REUTERS/U.S. Coast Guard/Handout
1212
REUTERS/Nacho Doce