Cet article date de plus d'un an.

Brésil : une juge interdit la commémoration du coup d'Etat militaire de 1964 voulue par Jair Bolsonaro

Selon cette juge, l'initiative est "incompatible" avec la Constitution. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président du Brésil, Jair Bolsonaro, le 25 mars 2019.  (MATEUS BONOMI / AGIF / AFP)

Une juge brésilienne a interdit, vendredi 29 mars, au gouvernement du président d'extrême droite Jair Bolsonaro de célébrer le 55e anniversaire du coup d'Etat militaire de 1964. Cette dernière a estimé que l'initiative était "incompatible" avec la Constitution.

La juge de Brasilia, Ivani Silva da Luz, a indiqué que la commémoration prévue dimanche et proposée par le président Bolsonaro lui-même, "n'est pas compatible avec le processus de reconstruction démocratique" promue par la Constitution de 1988 et que les dates commémoratives officielles doivent être approuvées par le Congrès.

"Notre président a ordonné au ministère de la Défense d'organiser les commémorations liées au 31 mars 1964", avait déclaré, lundi 25 mars, à la presse le porte-parole, Otávio Régo Barros, au palais présidentiel de Planalto. Interrogé sur ce que recouvraient ces célébrations, il a répondu : "Ce que les commandants choisiront dans leurs garnisons, et dans le contexte dans lequel elles doivent être réalisées".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.