Cet article date de plus de six ans.

Australie : une violente tempête plonge Sydney en plein chaos

La côte Est de l’Australie est ravagée par une tempête violente depuis lundi. Les inondations ont déjà causé trois morts. Il y a des dégâts très importants. 200.000 foyers sont toujours privés d’électricité mercredi.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (Une tempête violente sévit sur la côte Est de l'Australie depuis lundi. Trois personnes ont perdu la vie. © SIPA/Newspix/REX Shutterstoc)

La côte Est de l’Australie est traversée depuis lundi par des rafales de vent et des pluies cycloniques. A Sydney et dans sa région, la tempête a causé des dégâts matériels importants. 200.000 foyers et entreprises restent sans électricité mercredi, et plus de 160 écoles demeurent fermées. Les liaisons ferroviaires ont été coupées au sud et au nord de la ville, et le port commercial de Sydney a également été fermé mardi.

Des arbres déracinés, des toitures arrachées, l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud est balayé par des vents atteignant 135 km/h. Dans le port de la plus grande ville d’Australie, les vagues sont montées jusqu’à 10 mètres de haut. Entre lundi et mardi, l’équivalent d’un mois de pluie est tombé sur la région. Il a plu 19 millimètres d'eau sur Sydney en 24 heures, son niveau le plus élevé depuis 2002.

Trois personnes tuées, deux portées disparues

Les conditions météorologiques rendent difficile l'intervention des secouristes. Ils ont enregistré plus de 10.000 appels à l’aide entre lundi et mercredi, et ont mené une centaine d’opérations. A Maitland, au Nord de Sydney, deux personnes sont portées disparues après que leur voiture a été emportée par le courant mercredi. "Nous avons une idée de l'endroit où se trouve ce véhicule , a expliqué Brian Tracy, de la police locale, mais nous ne pouvons pas y accéder en raison de la montée des eaux ."

Mardi déjà, trois personnes sont mortes, prises au piège à l’intérieur de leurs maisons dans cette région. "Plusieurs personnes se sont retrouvées piégées dans des véhicules, des bâtiments ou sur des toits en tentant d'échapper aux inondations ", a raconté Steven Pearce, commissaire adjoint aux services d'urgence. Les secours recommandent aux automobilistes d’éviter les routes inondées.

Sydney balayée par les vents violents

Les images du désordre qui règne dans la ville sont nombreuses dans les médias australiens et sur les réseaux sociaux.

La plage de Bondi, à Sydney, est balayée par le sable qui rentre à l’intérieur des terres, les plages de la région ont été fermées au public en raison des fortes vagues.

Le barrage de Manly, à Sydney, a commencé à déborder, mais les forces de l’ordre appellent au calme : "Le barrage déborde, mais il est conçu pour , a tenu à rassurer Steven Pearce. Il n'y a aucun risque d'effondrement ." Steven Deare, journaliste du Daily Telegraph , a tweeté une photo du barrage.

La situation devrait s’améliorer mercredi en fin de journée. Déjà les vagues ont suffisament décrues dans le port de Sydney pour permettre de dégager un navire coincé au large depuis lundi. Ses 2.500 passagers ont pu accoster mercredi matin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.