Cet article date de plus de dix ans.

Au Québec, gouvernement et étudiants parviennent à un accord

Le gouvernement québécois et les associations étudiantes parviennent à un accord de principe pour mettre fin à la plus longue grève des cours de l’histoire du pays. Depuis début février, 170.000 étudiants sont en grève pour protester contre une hausse des droits de scolarité.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

L’accord doit encore être approuvé par les membres de
syndicats étudiants, mais la grève entamée il y a près de trois mois semble
toucher à sa fin. Après 23 heures de négociations le gouvernement québécois et
les organisations syndicales sont parvenus à un accord de principe.

Pour le moment les détails de cet accord n’ont pas été
dévoilés et les étudiants vont avoir quelques jours pour l’étudier. Il intervient
après des semaines de conflit, parfois violent, avec 170.000 étudiants en
grève. Ils protestent depuis la mi-février contre la hausse des frais de
scolarité de 75% sur cinq ans.

Vendredi encore, 2.000 manifestants ont défilé à
Victoriaville, à 170 km
de Montréal lors d’un congrès du Parti libéral du Premier ministre. Des
affrontements ont une fois de plus opposés des étudiants aux forces de l’ordre.
Plusieurs blessés ont été enregistrés. Six chez les manifestants et trois chez
les policiers. Plusieurs dizaines de personnes ont par ailleurs été
interpellées. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.