Attentats de Boston : retour sur une chasse à l'homme géante

À REVIVRE | Les identités des deux suspects sont désormais connues. Il s'agit de deux frères, originaires de Tchétchénie. L'aîné, Tamerlan Tsarnaev, 26 ans, a été tué vendredi matin ; le benjamin, Dzhokhar Tsarnaev, 19 ans, a été arrêté dans la nuit de vendredi à samedi après une chasse à l'homme géante dans les rues de Boston, désertées par les habitants.

(Handout Reuters)

2h41 (20h41 locale) Après une traque de 22 heures, le deuxième poseur de bombes présumé a été arrêté alors qu'il s'était réfugié dans un bateau entreposé dans un jardin de Watertown.

00h10 (18h10 locale) Nouveau "briefing" des enquêteurs, en présence du maire Thomas Menino et du gouverneur Deval Patrick, essentiellement pour remercier les journalistes et les habitants de leur patience. Les autorités confirment que le suspect recherché n'a toujours pas été appréhendé. Les habitants de la zone de recherche, autour de Watertown et à Boston, sont autorisés à sortir de chez eux, mais doivent rester vigilants ; la police ne sait pas s'il est toujours dans la zone.

23h59 (17h59 locale) Selon plusieurs médias américains, les forces de l'ordre auraient retrouvé un arsenal impressionnant sur les lieux de la fusillade de la nuit dernière avec les deux frères, notamment un autocuiseur sur le modèle de celui utilisé pour fabriquer la bombe qui a explosé lors du marathon de Boston, ainsi que plus de 200 cartouches vides.

23h23 (17h23 locale) Selon les autorités, le suspect recherché avait effectué un voyage en Russie l'année dernière, puis était retourné aux États-Unis six mois plus tard. Les enquêteurs doivent faire un nouveau point ce vendredi soir.

22h52 (16h52 locale) Face à l'attente, la police de Cambridge indique qu'elle continue son travail d'enquête, et remercie les habitants pour leur patience.

21h55 (15h55 locale) La police recherche désormais une troisième voiture, après que les deux précédemment recherchées ont été retrouvées. Il s'agit cette fois d'une Honda Odyssey, toujours immatriculée dans le Massachusetts.

21h44 (15h44 locale) Les enquêteurs ont retrouvé la voiture recherchée, une Honda Civic verte.

21h12 (15h12 locale) Dernière conséquence en date de la traque organisée à Boston, l'annulation des matches prévus ce vendredi soir des Boston Red Sox, l'équipe de base-ball, et des Bruins, celle de hockey. Loin d'être anodin dans l'une des villes les plus sportives des États-Unis.

20h56 (14h56 locale) "Ils ont vécu et étudié aux États-Unis [...] Ils ont forgé leurs opinions et convictions là-bas. Il faut trouver les racines du mal en Amérique" . Voici la réaction du président de la République de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, cité par l'agence de presse Ria Novosti.

20h45 (14h45 locale) Réunion au sommet : Barack Obama en plein brief avec des membres de la sécurité nationale, dans la "situation room", à la Maison-Blanche.

20h18 (14h18 locale) Les témoignages de connaissances des deux frères se multiplient dans les médias américains. Comme celui d'Eric Machado, camarade de Dzhokar, le suspect recherché, à l'University of Massachusetts Dartmouth : "Rien ne pouvait nous laisser croire qu'il était capable d'une chose pareille" . À ce qu'il dit, c'était même "le pitre de la classe" .

**19h51 (13h51 heure locale) ** La police est à la recherche d'une nouvelle voiture, une Honda Civic verte,  immatriculée dans le Massachusetts.

18h55 (12h55 heure locale) Les liaisons Amtrack (par bus et train) entre Boston et New York sont suspendues pour une durée indéterminée.

18h30 (12h30 heure locale) Une très brève conférence de presse s'est tenue à Boston. Pour redemander aux habitants de la ville de rester chez eux : une explosion contrôlée est attendue dans l'après-midi - les forces de l'ordre en sont, disent-elles, à 60% du périmètre nettoyé (en l'occurrence, les villes Watertown et Cambridge). 

18h20 (12h20 heure locale) L'un des oncles des suspects, Ruslan Tsarni, presse son neveu, toujours vivant, de se rendre. Et à demander pardon pour ce qu'il a fait. "Ils font honte à notre famille" , dit-il, interrogé par les médias américains devant sa maison du Maryland.

17h55 (11h55 heure locale) La police de Cambridge arrête de tweeter : elle craint que le suspect ne lise ses messages...

16h57 (10h57 heure locale) La circulation des taxis a repris, à Boston. Mais c'est à peu près tout : ni bus, ni train ne circulent. Précisions sur le site de la ville. 

16h49 (10h49 heure locale) " Ils ont été piégés !"  s'exclame le père des frères Tsarnaev, dans un entretien à l'agence Interfax, depuis Makhatchkala, la capitale du Daguestan. "Pourquoi ont-ils tué Tamerlan ? Ils auraient dû le prendre vivant. Le plus jeune se cache maintenant. Nous l'attendions pour les vacances."

16h33 (10h33 heure locale) Les frères Tsarnaev venaient-ils du Kirghizistan ? Un officiel kirghiz prétend que, avant d'obtenir leur "green card", leur permis de séjour américain, ils possédaient un passeport kirghiz - ils auraient en fait fui la Tchétchénie et se seraient réfugiés au Kirghizistan. Précisions dans notre article. 

16h31 (10h31 heure locale) Fausse alerte semble-t-il : la police annonce avoir localisé la voiture à Cambridge. Sans préciser s'il y avait du monde à bord. Il s'agit de la voiture du frère aîné.

  16h25 (10h25 heure locale) A la recherche d'une mystérieuse voiture Honda grise... Ne pas s'approcher, précise la police

16h20 (10h20 heure locale) Journée morte à Boston. Comme les habitants sont instamment priés de rester chez eux, que les transports en commun sont à l'arrêt, il n'y a pas foule dans les rues de la ville...

Photo: City on lockdown; an empty Kenmore Square in , Mass. (via Andrew Golden) twitter.com/NBCNews/status...

15h55 (9h55 heure locale) Deux autres personnes ont été arrêtées à Cambridge, là où les frères Tsarnaev ont grandi, selon NBC. On n'en sait pas beaucoup plus, sinon que près de 40 agents du FBI sont sur place.

15h46 (9h46 heure locale) Alors que tout le monde semble retenir son souffle à Boston - le directeur du FBI et l'avocat général sont en ce moment à la Maison Blanche pour un briefing avec Barack Obama - retour sur la personnalité des deux suspects. Où l'on apprend que la piste tchétchène islamiste serait la bonne : Tamerlan l'aîné avait créé une chaîne Youtube voici six mois, une chaîne de prêches islamistes.

15h01 (9h01 heure locale) Le FBI a diffusé une nouvelle photo du second suspect - celui-là même après qui la police est en ce moment...

14h52 (8h52 heure locale) De nombreux médias américains racontent que les forces spéciales encerclent actuellement une maison dans Watertown, sur Quinby Street. Les autorités ont ordonné à la presse d'évacuer les lieux...

14h45 (8h45 heure locale) Illustration d'une ville en état de siège, cette photo, publiée sur Twitter par une habitante. Une photo prise de sa chambre...

14h35 (8h35 heure locale) Qui sont les suspects des attentats de Boston ? Deux frères semble-t-il, originaires de Tchétchénie. L'aîné, Tamerlan Tasarnaev, 26 ans, a été tué ; le benjamin, Dzhokhar Tsarnaev, 19 ans, est actuellement recherché.

14h05 (8h05 heure locale) Les autorités locales de Watertown ont donné une courte conférence de presse. Pas grand-chose de neuf : les habitants de la ville sont priés de rester chez eux jusqu'à nouvel ordre. Une vaste chasse à l'homme est toujours en cours à Boston pour retrouver le suspect en cavale, selon le gouverneur.

13h58 (7h58 heure locale) La police de Boston a diffusé un nouvel avis de recherche - confirmant au passage l'identité du suspect, dévoilée par les médias américains : il s'agit bien de Dzhokhar Tsarnaev.

13h48 (7h48 heure locale) Selon le New York Times, qui a eu confirmation d'une source policière, l'homme que tout le monde cherche est bien un Tchétchène de 19 ans, Dzhokhar Tsarnaev. Son frère Tamerlan aurait finalement 26 ans.

13h34 (7h34 heure locale) La chasse à l'homme se poursuit. Comme l'indique la police de Boston dans son tweet ci-dessous, c'est du porte-à-porte que les policiers font...

13h07 (7h07 heure locale) Les médias américains s'accordent sur le nom du suspect survivant : Dzhokhar Tsarnaev, âgé de 19 ans.

13h02 (7h02 heure locale)  Les deux suspects, deux frères âgés de 19 et 20 ans, seraient d'origine tchétchène, selon NBC. A moins que, selon Associated Press, il ne viennent d'une région russe, proche de la Tchétchénie.

12h49 (6h49 heure locale) La chaîne CBS, à son tour, révèle de nouveaux éléments : selon ses informations, les enquêteurs avaient déjà identifié les deux suspects préalablement. Ils étaient aux Etats-Unis depuis un peu plus d'un an.

12h45 (6h45 heure locale) Selon la chaîne d'information NBC, les deux suspects sont frères.

12h43 (6h43 heure locale) CNN, citant des "sources officielles ", affirme que l'homme arrêté dans la course-poursuite était soupçonné de porter des explosifs sur lui

12h34 (6h34 heure locale) Ce sont désormais les habitants de six villes autour de Boston qui sont appelés à rester chez eux et à ne pas sortir jusqu'à nouvel ordre.

12h25 (6h25 heure locale) à son tour, la mairie de Boston appelle à ne pas sortir de chez soi et à rester en sécurité.

12h10 (6h10 heure locale) Le MIT a annoncé que les cours n'auraient pas lieu ce vendredi. Selon certaines informations, toutes les écoles de Boston resteront fermées. 

11h50 (5h50 heure locale) Le chef de la police de Boston annonce sur Twitter que "tout le trafic routier entrant et sortant de Watertown est suspendu ". La mairie de Boston, de son côté, annonce l'interruption des transports publics sur toute la ville de Boston.

11h40 (5h40, heure locale) Les dernières précisions avec notre correspondante aux Etats-Unis Fabienne Sintes. 

11h35 (5h35, heure locale) Le chef de la police de Boston publie une version plus large de la photo du fuyard publiée sur Twitter, et précise qu'elle a été prise ces dernières heures.

11h15 (5h15 heure locale)  Selon CNN, des paquets
suspects ont été repérés à Cambridge et dans le quartier de Watertown.

10h30 (4h30 heure locale)  La police appelle les
habitants du quartier de Watertown à la plus grande prudence. Elle recommande
de rester chez soi, "loin des fenêtres ", pendant
l'intervention des agents. La majeure partie du quartier a été bouclée.

10h15 (4h15 heure locale)  L'information du Boston Globe est confirmée
par le chef de la police de Boston. Il s'agit bien des suspects dont le FBI avait montré jeudi soir des photos . La police a précisé que l'un
des deux hommes avait été arrêté dans la nuit et annoncé qu'elle poursuivait un
second homme. "Un autre est en fuite (...),
armé et dangereux
", a précisé le chef de la police de Boston Ed
Davis sur son compte Twitter. L'homme en fuite serait celui doté d'une casquette
blanche sur les photos. 

Le suspect arrêté est décédé à l'hôpital après son interpellation. Mais aucune information n'a été fournie sur les circonstances de ce décès. 

9h50 (3h50 heure locale)  Le Boston Globe annonce que le
suspect arrêté est mort. Le FBI ne confirme toujours pas.

8h30 (2h30 heure locale)  Le quotidien local  Boston Globe  indique qu'un suspect a
été arrêté et qu'un second est encore en fuite. Les deux hommes seraient les deux suspects
des attentats
 du début de
semaine, selon le journal 

**7h30 (1h30 heure locale) Les fuyards, au nombre de deux, volent une voiture alors que son occupant se trouve à l'intérieur.  ** Une course-poursuite s'est
engagée entre le fugitif et la police. Des détonations et des tirs sont
entendus. Quelques minutes plus tard, la télévision locale montre les images
d'un homme à terre, sans que celui-ci puisse être identifié. Dans le même
temps, le MIT annonce à ses étudiants qu'ils peuvent reprendre leurs activités,
le calme étant revenu dans le campus.

6h30 (0h30 heure locale)  Les policiers se mettent
à la poursuite du tireur dans le quartier du MIT. L'administration de
l'université recommande toujours aux étudiants de ne pas sortir de chez eux.

6h (minuit heure locale) La police a
encerclé le bâtiment dans lequel la fusillade a eu lieu. Les responsables des
forces de l'ordre annoncent qu'un policier a été mortellement blessé par le
tireur. Il a succombé à ses blessures à l'hôpital.

4h30 (22h30 jeudi, heure locale) Des coups de feu
sont entendus dans un bâtiment du MIT à Cambridge, près de Boston. Le MIT
recommande à ses étudiants de ne pas sortir de chez eux.