VIDEO. Volcan aux Philippines : "On voit une colonne de fumée complètement monstrueuse qui monte dans le ciel", témoigne un Français

Le Taal, l'un des volcans les plus actifs des Philippines situé à une soixantaine de kilomètres de la capitale Manille, laisse échapper une énorme colonne de cendres. Guillaume, habitant de Tagaytay, a filmé la scène avant d'évacuer la ville avec sa femme.

GUILLAUME / JULIE GEOFFROY / FRANCEINFO

Plusieurs milliers de personnes sont en cours d'évacuation aux Philippines alors que les autorités craignent l'éruption imminente du volcan Taal, au sud de Manille. Une évacuation qualifiée de "difficile" par Guillaume, un Français qui habite Tagaytay à une heure et demie de la capitale, joint par franceinfo dimanche 12 janvier.

"Tagaytay est une ville assez touristique et en général le dimanche après-midi, c'est toujours un peu compliqué de rentrer sur la capitale, mais là avec le volcan c'est l'enfer", décrit-il, au volant de son 4x4 avec sa femme enceinte. Ils sont partis aux alentours de 23h, pour éviter de se retrouver dans les bouchons, se dirigeant vers Quezon Province, à l'est de Manille, "pour éviter les cendres et surtout le soufre".

Des tremblements de terre permanents

"On s'est calfeutrés dans la maison, on a fermé toutes les portes et fenêtres pour éviter que l'air soufré rentre dans la maison", explique-t-il. Mais l'odeur de soufre "commençait à rentrer tout doucement [dans la maison] donc on a pris la décision d'évacuer". Il évoque également "une coupure d'électricité et des tremblements de terre permanents" : "Ce n'est pas très important, mais on a quand même la vaisselle qui bouge, les lampes qui bougent et c'est de façon quasi ininterrompue".

On a toujours ce sentiment qu'il y a quelque chose qui est en train de couver et ce n'est pas très rassurant.

Guillaume, un Français habitant à Tagaytay

joint par franceinfo

Sur la route, il croise "des gens qui sont tombés à court d'eau pour nettoyer leur parebrise et donc qui s'arrêtent sur le bord de la route", mais aussi "des voitures qui se coincent dans un mélange d'eau et de cendres". Guillaume se dit "impressionné" face à la "pluie de petits cailloux volcaniques" et de cendres qui s'abattent sur Santa Rosa, où il se trouve coincé dans les embouteillages.

"On voit une colonne de fumée complètement monstrueuse qui monte dans le ciel et qui s'étend, c'est un petit peu inquiétant", dépeint-il. La fumée du volcan est si présente qu'il "ne voit plus du tout les tracés sur les routes". Il décrit ainsi une "végétation couverte de cendres, et des arbres tombés sûrement à cause des cendres".

Guillaume, habitant de Tagaytay, a filmé le Taal, l\'un des volcans les plus actifs des Philippines, qui laisse échapper une énorme colonne de cendres, dimanche 12 janvier 2020.
Guillaume, habitant de Tagaytay, a filmé le Taal, l'un des volcans les plus actifs des Philippines, qui laisse échapper une énorme colonne de cendres, dimanche 12 janvier 2020. (GUILLAUME)