Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Pékin sous un énorme nuage de pollution

Publié Mis à jour
Francetv info avec AFP
Article rédigé par
France Télévisions

Les autorités ont prévenu que l'épais nuage de poussière flottant sur la capitale chinoise pourrait stagner jusqu'en milieu de semaine.

Pékin, la capitale chinoise, a connu dimanche 13 janvier son troisième jour de très forte pollution. Les autorités ont prévenu que le nuage de poussière flottant sur la ville pourrait stagner jusqu'en milieu de semaine. Les habitants ont été contraints de porter un masque et les autorités municipales ont demandé aux habitants, pour la deuxième fois en deux jours, d'éviter toute activité physique en extérieur.

La densité de particules de 2,5 microns de diamètre ou moins (particules fines, en abrégé PM 2,5) a atteint 993 microgrammes par mètre cube samedi soir à Pékin, selon les relevés du centre de surveillance de l'environnement de la capitale chinoise cités par l'agence officielle Chine Nouvelle. "Ces chiffres sont le signe d'une pollution extrêmement élevée. Les particules polluées se sont accumulées au cours des derniers jours, en raison de l'absence de vent, empirant encore la qualité de l'air", a déclaré Zhu Tong, professeur de sciences environnementales à l'université de Pékin. En comparaison, à Paris, le seuil journalier d'alerte est fixé à 125 microgrammes par mètre cube, indique Airparif.

De nombreuses villes chinoises sont parmi les plus polluées du monde, selon les organisations internationales. En cause : l'usage massif du charbon et des rues bondées de voitures.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.