VIDEO. Censurée, la chute à cheval du président turkmène se fraie un chemin sur internet

Gourbangouly Berdymoukhamedov est connu pour sa passion de l'équitation. Cet incident a été passé sous silence par les médias officiels. 

L'animal a trébuché après avoir franchi la ligne d'arrivée. Le président turkmène, Gourbangouly Berdymoukhamedov, connu pour sa passion de l'équitation, est tombé de cheval après avoir remporté une course. Une vidéo de l'incident a été diffusée mercredi 1er mai sur internet, malgré la censure exercée par les médias officiels de ce pays fermé et très contrôlé.

Président, chef du gouvernement et général de l'armée, Gourbangouly Berdymoukhamedov a peu à peu mis en place, depuis son arrivée au pouvoir, son propre culte de la personnalité. Ce dernier ressemble de plus en plus à celui instauré par son prédécesseur, Saparmourat Niazov, mort en décembre 2006, même s'il reste moins excentrique.

Portables, tablettes et caméras contrôlés à l'aéroport

La chute de cheval s'est produite dimanche, lors d'un festival équestre à Achkhabad, la capitale du pays. Les médias turkmènes ont rendu compte en détail - à l'exception de cet incident - de la victoire du président dans cette course d'un kilomètre qui lui a rapporté 11 millions de dollars. Une somme versée aussitôt par le vainqueur à une fondation s'occupant de chevaux.

Les services de sécurité turkmènes ont fait tout leur possible pour empêcher la diffusion des images de cette chute, allant jusqu'à contrôler les portables, tablettes et caméras des passagers quittant le Turkménistan à l'aéroport d'Achkhabad, selon des sites d'information proches de l'opposition turkmène en exil. Des dizaines de personnes soupçonnées d'avoir tenté de faire passer ces images auraient été arrêtées, selon le site d'opposition Gundogar.

Le président turkmène, Gourbangouly Berdymoukhamedov, lors d\'un festival équestre à Achkhabad (Turkménistan), le 28 avril 2013.
Le président turkmène, Gourbangouly Berdymoukhamedov, lors d'un festival équestre à Achkhabad (Turkménistan), le 28 avril 2013. (IGOR SASIN / AFP)