Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Echange de tirs dans un hôpital au Pakistan

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Deux attentats consécutifs ont frappé la ville de Quetta, faisant au moins 23 morts et une quarantaine de blessés.

La flambée de violence continue au Pakistan. A Quetta (ouest), au moins vingt-trois personnes ont été tuées et une quarantaine blessées, samedi 15 juin, dans deux attentats à la bombe suivis de combats.

Douze étudiantes de la ville ont été tuées et une vingtaine blessées dans un premier attentat contre l'autocar qui les transportait. L'hôpital qui accueillait les victimes a ensuite été visé par une seconde attaque, qui a fait onze morts, selon les autorités.

Les images de la télévision locale montre que les combats continent dans cette ville, capitale du Baloutchistan, et bastion de nombreux groupes criminels et rebelles islamistes ou indépendantistes. Les deux attentats n'ont pas été revendiqués pour le moment, mais cette ville a été frappée plusieurs fois cette année par des attentats sanglants contre la minorité chiite, de plus en plus visée ces dernières années, revendiqués par le Lashkar-e-Jhangvi, un groupe armé sunnite qui considère les chiites comme des hérétiques de l'islam.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.