Une bousculade dans un temple en Inde fait plus de 100 morts

L'accident a été provoqué par la rumeur du possible effondrement d'un pont percuté par un tracteur en milieu de journée.

Les corps de victimes de la bousculade meurtrière dans le centre de l\'Inde, dans le district de Datia, le 13 octobre 2013. 
Les corps de victimes de la bousculade meurtrière dans le centre de l'Inde, dans le district de Datia, le 13 octobre 2013.  ( AFP )

Un mouvement de foule a eu des conséquences dramatiques, dimanche 13 octobre, dans le centre de l'Inde. Selon un bilan actualisé lundi, 109 personnes sont mortes et 133 ont été blessées au cours d'une bousculade près d'un temple hindou. La tragédie s'est déroulée dans le district de Datia, dans l'Etat du Madhya Pradesh, en marge d'une fête célébrée par des hindous, attirant des milliers de personnes.

Selon la police, la bousculade a été provoquée par la rumeur du possible effondrement d'un pont percuté par un tracteur en milieu de journée. Environ 20 000 personnes se trouvaient alors sur ce pont enjambant le Sind. 

REUTERS et APTN

1 800 euros pour les familles des victimes

"La police a chargé avec des lathis [de longs bâtons en bois] pendant la panique, ce qui a aggravé la situation et poussé de nombreuses personnes à sauter du pont", témoigne un habitant d'un village proche, au Times of India. Les autorités ont démenti. Selon le ministre de l'Intérieur de l'Etat, la cause de la bousculade n'est pas encore connue, mais il dément également que les mesures de sécurité aient pu être inadaptées.

Le Times of India rapporte que la foule a jeté des pierres en direction de la police face à la lenteur des opérations de secours. Le ministre en chef de l'Etat a annoncé une indemnisation de 150 000 roupies (1 800 euros) pour les familles des personnes tuées et 50 000 roupies (600 euros) pour les proches des blessés.