Cet article date de plus de sept ans.

Le recours de Serge Atlaoui sera examiné le 7 mai

Le Français, condamné à mort, conteste l'absence de motivation dans la décision du président indonésien Joko Widodo, qui a rejeté sa demande de grâce.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Serge Atlaoui et son avocate Nancy Yuliana à Jakarta (Indonésie), le 1er avril 2015. (ROMEO GACAD / AFP)

Un dernier espoir pour Serge Atlaoui. Le recours administratif du Français, condamné à la peine de mort pour trafic de drogue en Indonésie, sera examiné le 7 mai par la Cour administrative de Jakarta, a indiqué son avocate, Nancy Yuliana, lundi 4 mai.

Dans ce recours, Serge Atlaoui, 51 ans, conteste l'absence de motivation dans la décision du président indonésien Joko Widodo, qui a rejeté sa demande de grâce.

En cas de rejet, une nouvelle contestation possible

Il était initialement prévu que le Français soit exécuté avec huit autres condamnés à mort pour trafic de drogue, deux Australiens, un Brésilien, quatre Nigérians et un Indonésien. Les huit hommes ont été fusillés le 29 avril.

Serge Atlaoui avait demandé un procès en révision devant la Cour suprême, mais son recours avait été rejeté en avril. Il avait ensuite saisi le tribunal administratif pour contester le rejet de grâce présidentielle. Ce tribunal a rejeté sa demande, avant qu'il ne saisisse la Cour administrative. En cas de nouveau rejet, la décision peut être contestée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Serge Atlaoui

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.