Pour aller à l'Université au Vietnam : Marx ou paye !

Une licence de marxisme–léninisme ? Pour attirer les étudiants, les autorités de l'université de Hanoï ont décidé de rendre cette matière gratuite. Pas de frais d'inscription. Le marxisme à l'oeil, ça vous tente ?

Vue générale de l\'université nationale du Vietnam à Hanoï
Vue générale de l'université nationale du Vietnam à Hanoï (dr)
Le marxisme n’a plus la même aura, y compris au pays d’Ho Chi Minh, «Oncle Ho», le grand pourfendeur de l’impérialisme américain. A l’université d’Hanoï, les étudiants se font rares dans la filière philosophique dédiée au marxisme-léninisme.Il faut dire que les débouchés sont limités pour de telles études.
 
En règle générale, du reste, les universités vietnamiennes n’ont pas la côte. Soit en raison de leurs filières, soit en raison du manque de qualité des cours. Ainsi, 60 % des diplômés ont besoin d’une formation supplémentaire à leur entrée  sur le marché du travail. Les étudiants les plus fortunés préfèrent se rendre à l’étranger.
 
Alors pour redorer le blason des études dédiées à la pensée de Oncle Ho, l’Etat offre les frais d’inscription, 160 euros. Ce qui pour l’instant, rapporte l’AFP, ne semble pas créer des vocations.