Cet article date de plus de huit ans.

Une Chinoise de 8 ans atteinte d'un cancer du poumon : la faute à la pollution ?

Cette fillette vit près d'un axe routier très fréquenté, dans la province de Jiangsu, au nord de Shangaï. Les médecins mettent en cause les particules nocives liées à la circulation automobile.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une femme circule en vélo, protégée de la pollution par un masque, le 2 novembre 2013 à Pékin (Chine).  ( NEWSCOM / SIPA )

C'est un cas rarissime. Des médecins chinois ont diagnostiqué un cancer du poumon chez une fillette de 8 ans. Ils ont attribué sa cause à la pollution atmosphérique. L'enfant, dont l'identité n'a pas été dévoilée, habite à proximité d'un axe routier de la province orientale du Jiangsu, rapporte l'agence de presse Chine nouvelle, mardi 5 novembre. 

Selon le Dr. Jie Fengdong, médecin spécialisé en cancérologie de la ville de Nankin, la fillette a respiré sur une longue période de la poussière et des particules nocives. Elle est devenue la plus jeune personne atteinte d'un cancer pulmonaire en Chine. Ce type de cancers est diagnostiqué, en moyenne, à l'âge de 70 ans, selon l'American Cancer Society (en anglais).

La pollution atmosphérique provoque désormais des centaines de milliers de morts prématurées chaque année en Chine. En trente ans, le nombre de décès dus à des cancers du poumon a été multiplié par plus de quatre dans le pays, selon les autorités sanitaires. Le cancer est notamment devenu la première cause des décès à Pékin.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.