Plus de 600 personnes arrêtées pour trafic d'enfants en Chine

Un simple accident de la route a permis à la police chinoise de découvrir deux réseaux de grande ampleur. 178 enfants auraient été sauvés.

Des enfants dans un orphelinat de Fuyang (Chine), le 19 novembre 2011.
Des enfants dans un orphelinat de Fuyang (Chine), le 19 novembre 2011. (REUTERS)

Quelque 5 000 policiers mobilisés, plus de 600 suspects arrêtés, 10 provinces concernées : l'opération menée par la police chinoise contre deux vastes réseaux de trafic d'enfants est de grande ampleur. Le ministère de la Sécurité publique, qui l'a dévoilée mercredi 7 décembre, évoque "la plus grande victoire jamais remportée" contre les trafiquants. Elle aurait permis de sauver 178 enfants.

Francetv info, Reuters et CCTV TV chinoise

Pourquoi le trafic d'enfants est-il un fléau en Chine ?

Les enlèvements et le trafic d'enfants sont très répandus en Chine. Ils s'expliquent en partie par l'insuffisance d'encadrement des adoptions et par la politique de l'enfant unique. Cette dernière a créé en Chine un net excédent de garçons, qui peuvent se retrouver victimes de trafic en zones rurales.

Comment la police a-t-elle mis au jour ces réseaux ?

La police du Sichuan a obtenu des informations sur un réseau de trafiquants dans cette province du centre-ouest du pays après un banal accident de la circulation en mai. Ensuite, en août, la police de la province du Fujian (sud-est) a mis au jour un deuxième réseau pratiquant le trafic d'enfants à grande échelle. 

Après une longue période de collecte d'informations, la police a lancé une offensive conjointe le 30 novembre dans 10 provinces et arrêté 608 trafiquants présumés. Les enfants qui ont été libérés ont été pris en charge par des agences spécialisées.