Nouvelle-Zélande : au moins cinq morts dans l'éruption d'un volcan sur une île touristique

Quelque 10 000 touristes visitent chaque année White Island. Selon la police, une cinquantaine de personnes se trouvaient à proximité du volcan lorsque l'éruption s'est produite.

L\'île White Island, le 9 décembre 2019 au large de la Nouvelle-Zélande.
L'île White Island, le 9 décembre 2019 au large de la Nouvelle-Zélande. (REUTERS)

Alerte éruption en Nouvelle-Zélande. Au moins cinq personnes sont mortes lundi 9 décembre lors de l'éruption du volcan de White Island, dans le nord de la Nouvelle-Zélande. Selon la police, une cinquantaine de personnes se trouvaient à proximité du volcan lorsque l'éruption s'est produite à 14h11 heure locale. De nombreux touristes "étaient sur ou autour de l'île", a déclaré à la presse la Première ministre Jacinda Ardern. "C'est une situation qui évolue et bien sûr toutes nos pensées vont aux personnes concernées."

"Certaines de ces personnes ont été ramenées vers la terre ferme mais un certain nombres d'entre elles se trouveraient toujours sur l'île", ont expliqué les autorités dans un communiqué. Et il est "trop dangereux" de mener des opérations de sauvetage sur l'île. L'Agence nationale de gestion des situations d'urgence a qualifié cette éruption de "modérée". Un épais panache blanc était cependant visible à des kilomètres à la ronde.

Quelque 10 000 touristes visitent chaque année l'île formée d'un volcan, qui entre en éruption régulièrement depuis un demi-siècle – la dernière fois en 2016. White Island se situe à une cinquantaine de kilomètres au large de la touristique baie de Plenty, et les touristes en quête d'aventures aiment s'y rendre équipés de casques de sécurité et de masques à gaz pour s'approcher du volcan.