Cet article date de plus d'onze ans.

Les aborigènes d'Australie en colère

Le Premier ministre australien Julia Gillard, prise à partie par des manifestants aborigènes, a dû être extraite par les forces de l'ordre d'un hôtel de Canberra. Les aborigènes manifestaient contre la fête nationale marquant l'arrivée des premiers colons britanniques en 1788.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un aborigène crie sa colère à l'adresse du Premier ministre australien, la travailliste Julia Gillard et du chef de l'opposition conservatrice Tony Abbott devant l'hôtel où ils sont bloqués par les manifestants. (euronews)

La travailliste Julia Gillard et le chef de l'opposition conservatrice Tony Abbott ont été encerclés par les manifestants qui reprochaient à ce dernier d'avoir réclamé l'éviction d'un camp permanent d'aborigènes dans le centre de la capitale. Les aborigènes y célèbrent le 26 janvier depuis 40 ans l'"Invasion day" (le jour de l'invasion) en réaction à l'"Australia Day" fêté le même jour, en pleine saison estivale dans l'hémisphère sud.

(euronews, 26 janvier 2012)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.