Cet article date de plus de six ans.

Le vice-président des Maldives arrêté pour tentative d'assassinat sur le président

Ahmed Adheeb a été interpellé dans le cadre de l'enquête sur l'explosion d'une bombe à bord de la vedette où se trouvait le président Abdulla Yameen, le 28 septembre.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Ahmed Adeeb, alors ministre du Tourisme, en novembre 2013 à Malé (Maldives). (ISHARA S.KODIKARA / AFP)

Le vice-président des Maldives, Ahmed Adheeb, a été arrêté, samedi 24 octobre, dans le cadre de l'enquête sur l'explosion le 28 septembre d'une bombe à bord de la vedette où se trouvait le président Abdulla Yameen.

"Nous avons arrêté le vice-président en lien avec l'affaire du bateau Finfenmaa", a affirmé un responsable de la police. "Il est désormais sous garde policière au centre de détention de Dhoonidhoo". Selon le ministre de l'Intérieur Umar Naseer, le vice-président a été arrêté pour "tentative d'assassinat".

Arrêté à son retour de Chine

Le président, âgé de 59 ans, est sorti indemne de l'explosion, survenue alors que la vedette approchait de la capitale de l'archipel, Malé, mais son épouse et deux conseillers ont été blessés. Les autorités ont parlé d'une tentative d'assassinat, commise alors que le chef de l'Etat rentrait aux Maldives après avoir effectué un pèlerinage à la Mecque en Arabie saoudite.

Le 14 octobre, le chef de l'Etat avait limogé son ministre de la Défense, Moosa Ali Jaleel, dans le cadre d'une reprise en main consécutive à l'explosion. Deux responsables militaires avaient été arrêtés immédiatement après l'explosion.

La police a indiqué que 17 partisans d'Ahmed Adheeb avaient été appréhendés samedi pour "troubles à l'ordre public". Le vice-président a quant à lui été arrêté à l'aéroport, à son retour de Chine où il avait pris part à une conférence. Les médias de l'archipel avaient laissé entendre qu'il avait quitté le pays pour rester en exil, mais le vice-président avait confirmé jeudi sur Twitter qu'il comptait bien rentrer.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.