Cet article date de plus de cinq ans.

LA PHOTO. Le NAIDOC, pour ne pas oublier...

C'est du premier dimanche de juillet jusqu'au deuxième et ça a lieu depuis 1920. Une semaine durant laquelle l'Australie célèbre l'histoire, la culture et les accomplissements du peuple aborigène et insulaire, en clair les premières populations indigènes de l'Australie spoliées par la suite. Le NAIDOC (le Comité d'observance Aborigène et des Insulaires) permet de les remettre au centre du pays.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
instrument traditionnel aborigène, participent à la semaine de NAIDOC (National Aboriginal and Islander Day Observance Committee - Comité d'Observance des Aborigènes et Insulaires), ici à Melbourne. Les Aborigènes australiens sont les premiers occupants de l'île-continent, les «insulaires» sont, quant à eux, les habitants initiaux des îles du détroit de Torrès (l'archipel se trouvant entre l'Australie et la Nouvelle-Guinée Papouasie). 

	Après avoir tenté, et presque réussi, à faire disparaître ces populations autochtones par absorption biologique (couper les enfants de leurs parents et les placer, loin, dans des familles blanches), l'Australie les met maintenant à l'honneur, leur rend hommage et reconnaît la qualité et la pertinence de leurs différents savoirs ancestraux. 


	La thématique de la cuvée 2016 est « Le temps des rêves », ce chant qui désigne l’ère qui précède la création de la Terre dans les croyances anciennes aborigènes.   

	Le Ministre de la Police, Bill Byrne a expliqué son opinion sur cette semaine, « qui se déroule du 3 juillet au 10 juillet qui est un moment important qui permet d’embrasser et de célébrer la culture et les accomplissements des premiers australiens ». 

 (Recep Sakar / Anadolu Agency)
Ces joueurs de didgeridoo instrument traditionnel aborigène, participent à la semaine de NAIDOC (National Aboriginal and Islander Day Observance Committee - Comité d'Observance des Aborigènes et Insulaires), ici à Melbourne. Les Aborigènes australiens sont les premiers occupants de l'île-continent, les «insulaires» sont, quant à eux, les habitants initiaux des îles du détroit de Torrès (l'archipel se trouvant entre l'Australie et la Nouvelle-Guinée Papouasie).  Après avoir tenté, et presque réussi, à faire disparaître ces populations autochtones par absorption biologique (couper les enfants de leurs parents et les placer, loin, dans des familles blanches), l'Australie les met maintenant à l'honneur, leur rend hommage et reconnaît la qualité et la pertinence de leurs différents savoirs ancestraux. 
La thématique de la cuvée 2016 est « Le temps des rêves », ce chant qui désigne l’ère qui précède la création de la Terre dans les croyances anciennes aborigènes.    Le Ministre de la Police, Bill Byrne a expliqué son opinion sur cette semaine, « qui se déroule du 3 juillet au 10 juillet qui est un moment important qui permet d’embrasser et de célébrer la culture et les accomplissements des premiers australiens ». 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.