Cet article date de plus de quatre ans.

LA PHOTO. Indonésie: la pêche, une activité qui compte

La production halieutique indonésienne est la deuxième la plus importante après la Chine. Selon le dernier rapport de l'OCDE sur la pêche dans le monde, elle avoisinait 5,5 millions de tonnes. Depuis 2014, le pays s'est lancé dans une lutte acharnée contre la pêche illégale.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié
Temps de lecture : < 1 min.
L'activité de Muhammad Aziz, 35 ans, est vitale pour l'Indonésie qui est un géant de la pêche sur la scène internationale. Les autorités ne lésinent pas sur les moyens pour préserver le secteur: les navires qui pêchent sans autorisation dans les eaux indonésiennes risquent gros. Ainsi, depuis octobre 2014, rapporte «Le Monde», «plus de 170 navires, pour la plupart étrangers, ont été (coulés), généralement à coups de dynamite, et leurs équipages envoyés en prison».
 ( Ajar Setiadi/Solent News/SIPA - Décembre 2016)
A Bogor, un pêcheur indonésien déploie un filet de pêche multicolore. L'activité de Muhammad Aziz, 35 ans, est vitale pour l'Indonésie qui est un géant de la pêche sur la scène internationale. Les autorités ne lésinent pas sur les moyens pour préserver le secteur: les navires qui pêchent sans autorisation dans les eaux indonésiennes risquent gros. Ainsi, depuis octobre 2014, rapporte «Le Monde», «plus de 170 navires, pour la plupart étrangers, ont été (coulés), généralement à coups de dynamite, et leurs équipages envoyés en prison».

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Asie-Pacifique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.