La mousson précoce fait plus de 1000 morts en Inde

L'arrivée de la mousson avec deux semaines d'avance a surpris le pays, provoquant des inondations aux conséquences dramatiques.

114
Quelques jours après le début prématuré de la mousson, l'Inde compte ses morts tandis que des milliers de personnes sont toujours bloquées en raison des inondations. REUTERS
214
C'est principalement dans l'Himalaya, sur l'Etat d'Uttarakhand, réputé pour ses nombreux lieux sacrés hindous, que les pluies torrentielles qui se sont abattues depuis le 15 juin ont fait le plus de victimes. AMIT DAVE / REUTERS
314
Des équipes de secours sont déployées dans les zones les plus touchées pour secourir les milliers de personnes isolées. MOD / AFP
414
Neuf jours après le début des intempéries, plus de 8 000 personnes, en majorité des touristes et des pèlerins, attendent toujours l'arrivée des secours dans cette région montagneuse. MANAN VATSYAYANA / AFP
514
Les rivières en crue ont emporté maisons, immeubles, parfois des villages entiers, et détruit des ponts et des routes étroites menant à des lieux de pèlerinage situés en altitude. INDIAN ARMY / AFP
614
Le bilan actuel fait état de plus de 1 000 morts, emportés par les glissements de terrain et les inondations. DANISH SIDDIQUI / REUTERS
714
"Il est difficile de dire si le bilan est plus élevé, parce que nos efforts se portent actuellement sur le sauvetage de ceux qui sont toujours bloqués", a indiqué le ministre chargé de la gestion des catastrophes naturelles au sein du gouvernement de l'Uttarakhand. NICOLA ZOLIN / SIPA
814
Des corps flottant dans le Gange, transformé par endroit en torrent boueux, ont été récupérés par les secouristes tandis que des pèlerins tentent toujours de s'y baigner. REUTERS
914
Des dizaines d'hélicoptères et des milliers de soldats ont été déployés pour les opérations de sauvetage. AP / SIPA
1014
Plus de 80 000 personnes ont déjà été mises à l'abri. AP / SIPA
1114
Afin de localiser plus aisément les survivants, les autorités envisageraient de déployer des drones. MOD / AFP
1214
Sur la route du lieu saint sikh de Hemkund, des militaires ont construit des ponts d'appoint à l'aide de cordes, pour permettre aux civils de traverser les cours d'eau en toute sécurité. MOD / AFP
1314
Lundi 24 juin, les opérations de sauvetage pour récupérer les milliers de touristes bloqués dans l'Himalaya ont été interrompues par les précipitations, qui ont repris violemment après 48 heures d'interruption. MANAN VATSYAYANA / AFP
1414
Les autorités religieuses de l'Uttarakhand, l'Etat le plus touché, doivent procéder à la crémation de centaines de victimes, afin d'éviter des épidémies dues aux corps en décomposition. ANINDITO MUKHERJEE / REUTERS