Cet article date de plus de neuf ans.

L'Iran annonce la mort du grand ayatollah Hossein Ali Montazeri

Le grand ayatollah Hossein Ali Montazeri, l'un des fondateurs de la République islamique iranienne devenu le principal dissident religieux du pays, est mort à l'âge de 87 ans, annonce l'agence de presse Irna. "Hossein Ali Montazeri s'est éteint la nuit dernière à son domicile" rapporte l'agence dans une dépêche, sans faire mention de son titre.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Radio France © France Info)

En septembre, Hossein
Ali Montazeri avait demandé aux dignitaires religieux de dénoncer les procès
de manifestants et les violences commises dans les prisons, selon un communiqué publié sur son site internet: “Les gens disent que ces injustices sont contraires à l'islam. Pourquoi dans ce cas les dignitaires religieux,
qui sont une source d'inspiration et les gardiens de l'islam ne
prennent-ils pas position contre ces actions? Pensez vous qu'il faille garder le silence lorsqu'il s'agit de défendre la
religion, l'islam et la réputation des gens?”

En août dernier, le grand ayatollah avait qualifié de
"dictatorial" le pouvoir religieux en place et estimé que la
gestion par les autorités des troubles consécutifs à la
réélection contestée du président Mahmoud Ahmadinejad en juin
“pourrait aboutir à la chute du régime”.

L'ayatollah Montazeri était le successeur désigné de l'ayatollah Rouhollah Khomeiny, le fondateur de la République islamique avant d'être écarté de ce poste à la fin des années 1980.

Lors d'une de ses interventions, toujours sur son site internet, début novembre, le grand ayatollah Hossein Ali
Montazeri avait qualifié "d'erreur" la prise d'otage à l'ambassade des Etats-Unis
il y a trente ans par des étudiants islamiques. Peut-être une façon de se rapprocher des Etats-Unis: “L'occupation de l'ambassade américaine avait eu au départ le soutien des
révolutionnaires iraniens et de l'imam Khomeyni et je l'ai moi-même soutenue...Mais compte tenu des des répercussions négatives et de la haute sensibilité
que cet acte avait créé chez le peuple américain et qui existe toujours, il
n'était pas correct de faire cela”.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.